Semaine du 22 décembre 2015 au 3 janvier 2016

Le 05/01/2016
 
BOLD EAGLE et CASSANDRE D’EM sacrés
 

Epreuves classiques disputées le même jour sur le Plateau de Gravelle (27 décembre), le Critérium Continental et le Prix de Vincennes ont livré leur verdict et se sont les favoris qui se sont imposés.

 
BOLD EAGLE sans rivaux

 Le Critérium Continental (2100m autostart. GP) a permis au jeune crack BOLD EAGLE (READY CASH) d’asseoir définitivement sa suprématie sur l’élite européenne des trotteurs nés en 2011, confirmant son triomphe dans le GP de l’UET à WOLWEGA au mois d’octobre. Parti vite, le pensionnaire de l’Ecurie Pierre PILARSKI entraîné par Sébastien GUARATO a pour ainsi dire, gagné toute la course, son driver Franck NIVARD se retournant à la sortie du dernier tournant pour jauger des forces de ses rivaux…se contentant d’ouvrir les mains pour s’imposer facilement en 1’10’’5 (tout près du record de l’épreuve de 1’10’’3 détenu par UN MEC D’HERIPRE). Derrière BOLD EAGLE, SPECIALESS (GANYMEDE) confirme ses très bonnes dispositions actuelles et obtient un nouvel accessit d’honneur dans un Groupe 1 après ses belles places dans les GP NAZIONALE (2e) et ALLEVATORI (3e) l’an passé en Italie, en résistant à l’attaque finale de BIRD PARKER (READY CASH), très convaincant sans être encore à son meilleur niveau de forme et qui parachève l’ouvrage de son auteur en complétant le podium de ce classique.

Avec ce succès, BOLD EAGLE obtient son ticket direct pour le Prix d’Amérique (31 janvier) dont il devrait être la grande attraction et le probable favori. Il épingle aussi un 4e groupe 1 après le Critérium des 3 ans, le Prix de Sélection et le GP de l’UET et rejoint de grands champions au palmarès de cette épreuve qui depuis l’édition 2006 qualifie le vainqueur directement à la finale de janvier, OFFSHORE DREAM (Prix d’Amérique 2007/2008) venant de cette filière. En outre, des champions comme GENERAL DU POMMEAU, TENOR DE BAUNE, ou encore les grands anciens FAKIR DU VIVIER, JORKY et IDEAL DU GAZEAU ont enlevé ce classique sans oublier plus près de nous QUALITA BOURBON (3e ensuite de la grande course) et TIMOKO.

 
CASSANDRE D’EM la folle ascension

 
 
L’édition 2015 du Prix de Vincennes (Gr.1, 2700m GP) semblait avant le coup devoir sacrer une pouliche et cela a bien été le cas. En constants progrès (elle n’a débuté qu’en mars 2015 et restait sur 4 succès) CASSANDRE D’EM (KESACO PHEDO) a permis à la casaque de Paul ESSARTIAL de remporter son premier groupe 1, l’ancien Président de la SECF ayant par ailleurs élevé cette fille de PARADISIA D’EM (DIAMANT GEDE) gagnante de 7 courses et titulaire d’un record de 1’13 en compétition. Souhaitons-lui de connaître la même carrière q
ue ses illustres aînées UNE DE MAI et OZO qui remportèrent aussi ce grand classique pour 3 ans. Quant à Yoann LEBOURGEOIS, il se succ
ède à lui-même au palmarès de ce prestigieux classique, un an après avoir vaincu sur BIRD PARKER. Derrière CASSANDRE D’EM, CALINE DES PLAGES (SCIPION DU GOUTIER) a fait de son mieux pour tenter d’inquiéter l’animatrice et future lauréate, en vain. Elle confirme cependant son dernier succès semi-classique et obtient un premier titre classique n’ayant pas vraiment inquiétée par CANDELA (FIRST DE RETZ), venue de loin se classer 3e. Issue de la grande souche DREUX d’où proviennent INSERT GEDE, ainsi que BRAGI et GRASSANO qui brillèrent déjà pour la casaque de Paul VIEL, CANDELA réalise ainsi la meilleure performance de sa jeune carrière. 

Le podium est donc totalement féminin et confirme ainsi les statistiques récentes favorables aux femelles dans cette course puisque 7 pouliches l’ont emporté depuis l’an 2000.
Enfin, un mot sur KESACO PHEDO (CABALLIO IN BLUE) qui donne son premier gagnant classique sous la selle, CASSANDRE D’EM imitant d’ailleurs son père, magistral vainqueur de cette course en 2001, et signe surtout un deuxième lauréat à ce niveau en 2015, 3 mois après le succès de AVE AVIS dans le Critérium des 5 ans. Il effectuera la monte en 2016 au Haras de Sassy.
 
LIONEL tient son ticket pour l’Amérique

Très attendu avec la refonte du calendrier, le Prix Ténor de Baune (Gr.2, européenne pour 5 ans, 2700m GP) a permis à LIONEL (LOOK DE STAR) d’obtenir lui aussi son visa direct pour le Grand Prix d’Amérique Opodo, ce qui compte tenu de ses gains constituait la seule option. Parti sur un temps de galop (la volte reste son talon d’Achille), le pensionnaire de Fabrice SOULOY a bien failli perdre toute chance avant que son driver (Franck NIVARD) ne profite du manque de train pour venir en tête dans la descente, même s’il dut une nouvelle fois cheminer à deux, nez au vent. A la sortie du virage, ses deux principaux rivaux AKIM DU CAP VERT (FIRST DE RETZ) et ROBERT BI  (TOSS OUT) s’annonçaient mais LIONEL n’allait jamais être inquiété dans le final, causant une très grosse impression même si le chrono (1’14’’0) n’invite pas aux dithyrambes. Battus mais déjà qualifiés pour la grande course de par leurs gains, ROBERT BI et AKIM DU CAP VERT ont tracé une belle ligne droite et seront à prendre très au sérieux le dernier dimanche de janvier car à la différence de LIONEL, ils n’avaient besoin de remporter le Prix Ténor de Baune pour y participer…

 

TIMOKO survole le Prix de Bourgogne

 Retrouvant lors du Prix de Bourgogne (Gr.2, 2100m autostart, GP) ce qui constitue certainement pour lui son meilleur parcours à VINCENNES, TIMOKO (IMOKO) a remporté un nouveau succès (le 15e de sa carrière) sur la cendrée. Bien parti mais moins vite que MOSAIQUE FACE (CLASSIC PHOTO) et UN MEC D’HERIPRE (ORLANDO VICI), TIMOKO est venu relayer les leaders en bas de la montée avant de se positionner à l’extérieur de UP AND QUICK (BUVETIER D’AUNOU) lorsque le partenaire de Jean-Michel BAZIRE fit son effort. Allant de concert jusqu’à mi-virage, TIMOKO semblait aller mieux que son rival et abordait la ligne droite en tête, se détachant nettement dans les derniers 100 mètres. Derrière, les places étaient disputées, le premier accessit revenant à AMIRAL SACHA (GANYMEDE) auteur d’une sortie très rassurante et qui pourra viser le Prix de Belgique avec des ambitions alors qu’UNIVERS DE PAN (KENYA DU PONT) qui a longtemps cherché le passage, a très bien fini profitant certes, de la disqualification après enquête de MOSES ROB (GANYMEDE), UP AND QUICK (BUVETIER D’AUNOU) qui n’a surtout pas démérité prenant la 4e place.

Avec un TIMOKO sur qui le temps ne semble avoir de prises, après les qualifications directes de BOLD EAGLE et de LIONEL, les participations acquises de ROBERT BI et d’AKIM DU CAP VERT, la montée en puissance du tenant du titre UP AND QUICK, les retours en forme d’ UNIVERS DE PAN, UN MEC D’HERIPRE ou encore AMIRAL SACHA, du voyageur par l’itinéraire bis VOLTIGEUR DE MYRT, de BIRD PARKER également annoncé et pourquoi pas la présence possible du « MELANDER » NUNCIO , l’affiche du Grand Prix d’Amérique Opodo 2016 prend des formes de plus en plus engageantes !
 
 
BILIBILI retrouve sa place

Pas revu sur la plus haute marche du podium depuis son brillant succès dans le Prix du Président de la République l’été dernier, BILIBILI (NIKY) qui retrouvait son meilleur parcours (2700m GP) n’a pas raté sa cible en enlevant le Prix Emile RIOTTEAU (Gr.2) devant BEST OF JETS (MAGNIFICIENT RODNEY), toujours là et BOEING DU BOCAGE (SCIPION DU GOUTIER) polyvalent au plus haut niveau. Issue d’une propre sœur de KERIDO DU DONJON, BILIBILI confirme bien qu’il est le meilleur de sa promotion sur les parcours de tenue sous la selle.


TEXAS DE L’ITON montre la sortie à ses illustres aînés

Très belle affiche teintée d’émotion avec les dernières sorties publiques pour ROXANE GRIFF et ROI DU LUPIN, le Prix Jules Lemonnier (Gr.2, 2175m GP) a offert un magnifique succès à TEXAS DE L’ITON (CYGNUS D’ODYSSEE) venu à bout de la championne des époux BERTRAND une nouvelle fois remarquable de bravoure, ROXANE GRIFF (TENOR DE BAUNE) devançant MOVING ON (QUITE EASY) qui peaufine sa préparation pour le Prix de Cornulier.
ROXANE GRIFF (TENOR DE BAUNE x CHAMBON P) conclut ainsi sa carrière riche de plus de 3 100 000 € de gains, 21 victoires dont 4 épreuves de Groupe 1 (2 Prix de Cornulier, le Prix de Paris et Prix de l’Ile de France)  12 au niveau groupe 2 et 3 (dont 2 fois le Prix Jean-Luc Lagardère à ENGHIEN), une 2e place dans les Prix d’Amérique (battue seulement par READY CASH, mais devant MAHARAJAH, ROYAL DREAM et TIMOKO notamment), d’Atlantique, René Ballière…
 

DJANGO RIFF et DON’T EXPLAIN, Philippe ALLAIRE pour point commun

Premiers semi-classique ouverts à la jeune génération (née en 2013), les Prix Emmanuel MARGOUTY et UNE DE MAI (Gr.2, 2175m GP) ont confirmé l’archi-domination des représentants de l’entraînement de Philippe ALLAIRE.
DJANGO RIFF (READY CASH) a sans souffrir conservé sa place de meilleur mâle de 2 ans, dominant les 2 « TUCSON » DERRICK DE NGANDA et DUCSON IMPERIAL qui n’ont pas démérité, ces 3 poulains faisant afficher la même arrivée que celle du Prix Ourasi (Gr.3). DJANGO RIFF (READY CASH x LOOK DE STAR x REVE D’UDON) rejoint donc son père au palmarès de ce Prix Emmanuel MARGOUTY en trottant 1’14’’4 (le record étant détenu par AKIM DU CAP VERT en 2012, en 1’13’’2), ainsi que CRISTAL MONEY ou encore NIKY…

DON’T EXPLAIN (PRODIGIOUS) a imité son compagnon de boxes en enlevant à l’issue d’une belle fin de course le Prix UNE DE MAI, dans le chrono de 1’14’’2. La petite fille de la classique BAUXITE BOCAIN (Prix Roquépine à 3 ans, 4e du Prix de l’Etoile à 5 ans) n’a laissé aucune chance à DEESSE DE GUERON (MELCHIOR JET) petite-sœur du précoce BOLIDE DE GUERON, récente 2e du Prix Vourasie (Gr.3) et à DEMONIA ROMA (PASSWORD) qui n’avait recouru depuis son succès dans le Gran Critérium (Gr.1) à Milan et qui a peut-être manqué un peu pour finir après avoir dû contrer des attaques dans la montée.

On notera aussi chez les 2 ans (D), les premiers succès parisiens pour les produits des jeunes sires UBRIACO (avec l’impressionnante DRAFT LIFE), SAPHIR CASTELETS (DRAGON DU FRESNE) et THORENS VEDAQUAIS (DHIKTI VEDAQUAIS) sous la selle.
Du côté des étalons, on retrouve aux premières places : READY CASH, avec BOLD EAGLE, BIRD PARKER, DJANGO RIFF et TRADERS, PRODIGIOUS avec DON’T EXPLAIN, AKAYAMA et VIKING BLUE ou LOOK DE STAR avec LIONEL et CRAZY LOOK.
Notons le magnifique trio réalisé dans l’important Prix d’Angoulême par les rejetons de LOVE YOU (DONNA DI QUATRO, AKIDO et APPRENTI SORCIER) le premier jour de l’année 2016 et l’influence sans cesse croissante de COKTAIL JET, que ce soit par ces fils et petit-fils (voire les LIONEL – LOOK DE STAR, DOLLAR MACKER - SAXO DE VANDEL, DUCATO BOURBON, DONNA DI QUATTRO – LOVE YOU, BEST OF JETS – MAGNIFICIENT RODNEY ainsi que DERRICK DE NAGANDA et DUCSON IMPERIAL – TUCSON) ou ses filles et petites-filles (DON’T EXPLAIN, DJANGO RIFF ou BILIBILI…)
 
 
FOCUS ETALONS : TUCSON (Haras de la Grande Terre - 61)

Magnifique trotteur issu du chef de race COKTAIL JET et de la bonne jument de course IOLANTHE (BUVETIER D’AUNOU), TUCSON fut le premier chef de file de la promotion 2007, remportant les Prix Louis Cauchois et Ourasi à 2 ans. Trotteur naturel sans enrènement et qui aimait dominer, TUCSON remporta 9 courses, dont 5 courses de groupes dont les semi-classiques Prix Paul Viel (devant TORINO D’AUVILLIER notamment) et le toujours convoité Prix Kalmia (devant THE BEST MADRIK) à 3 ans à l’attelage, ainsi que le Camille de Wazières à 4ans.
Riche d’une superbe connexion de père (COKTAIL JET x BUVETIER D’AUNOU x FLORESTAN x PALEO x HERMES D) TUCSON voit ses premiers produits briller comme lui, dès l’âge de 2 ans. Il transmet ainsi ses qualités premières (bravoure, vitesse, maniabilité) et compte déjà deux des meilleurs poulains nés en 2013 avec DERRICK DE NGANDA et DUCSON IMPERIAL (placés semi-classique), 4vainqueurs dont 3 à VINCENNES et 30 produits qualifiés (44% de sa production).

Accès à la fiche de TUCSON 

 



PEDIGREE

 

 

 

STATISTIQUES DES QUALIFICATIONS PAR ETALONS (actualisation au 5 janvier 2016)

 

Liste des qualifiés de la lettre D

Étalon Nb produits Nb qualifiés % qualifiés
READY CASH 86  47 54,65
GOETMALS WOOD 74  45 60,81
UNICLOVE 80  41 51,25
TIMOKO 79  40 50,63
QUAKER JET 80  40 50,00
COKTAIL JET 86  40 46,51
SAM BOURBON 76  39 51,32
SAXO DE VANDEL 79  38 48,10
NIKY 79  36 45,57
UN AMOUR D'HAUFOR 64  33 51,56
LOVE YOU 70  33 47,14
PRODIGIOUS 82  33 40,24
ORLANDO VICI 78  32 41,03
ROCKLYN 73  31 42,47
TUCSON 68  30 44,12
ROC MESLOIS 69  30 43,48
ROYAL DREAM 69  30 43,48
GAZOUILLIS 71  30 42,25
REPEAT LOVE 73  30 41,10
LOOK DE STAR 80  29 36,25

Liste des qualifiés de la lettre C

Étalon Nb produits Nb qualifiés % qualifiés
QUAKER JET 83  62 74,70
JAG DE BELLOUET 83  59 71,08
GOETMALS WOOD 76  58 76,32
SAXO DE VANDEL 77  58 75,32
COKTAIL JET 81  58 71,60
READY CASH 82  55 67,07
PRODIGIOUS 73  53 72,60
SAM BOURBON 77  53 68,83
RIEUSSEC 78  50 64,10
REPEAT LOVE 79  50 63,29
MAGNIFICENT RODNEY 80  49 61,25
GANYMEDE 75  48 64,00
PASSWORD 85  48 56,47
ROC MESLOIS 79  47 59,49
LOVE YOU 63  46 73,02
LOOK DE STAR 78  46 58,97
SINGALO 78  46 58,97
NI HO PED D'OMBREE 71  43 60,56
ORLANDO VICI 76  43 56,58
THE BEST MADRIK 66  42 63,64
 

Chargement en cours