ACTU ETALONS, semaine du 22 au 28 février 2016

Le 02/03/2016

Grand Prix de Paris : LIONEL prive BOLD EAGLE de l’exploit


3e épreuve de la « Triple couronne », le Grand Prix de Paris (Gr.1) disputé sur le parcours marathon de VINCENNES aura été le théâtre de la première défaite du jeune crack BOLD EAGLE (READY CASH) sur la grande piste. En effet, malgré un parcours favorable, BOLD EAGLE qui semblait avoir pris un ascendant décisif à l’entrée de la ligne d’arrivée en prenant l’avantage sur BIRD PARKER (READY CASH), n’a pu résister au retour de LIONEL (LOOK DE STAR) qu’il avait pourtant débordé dans le dernier virage en se lançant à la poursuite de son frère de père…A mi-ligne droite le doute n’était plus permis, le pensionnaire norvégien de Fabrice SOULOY drivé par le suédois Orjan KIHLSTROM allait mettre un terme au rêve du jeune champion d’enlever les 3 épreuves mythiques du meeting d’hiver dans le même mois…Excellente finisseuse en léger retrait, la valeureuse TAGADA TAGADA (MEAULNES DU CORTA) obtenait une inattendue 3e place, offrant à son entourage (Emmanuel VARIN l’entraîneur et Jean BRUGIOTTI son éleveur) un premier classique !!! 

LIONEL était, à juste titre, annoncé cet hiver comme l’un des plus sérieux rival de BOLD EAGLE, ayant connu une progression fulgurante avec son arrivée à GINAI. Classique dans son pays d’origine (NORVEGE), le magnifique fils de LOOK DE STAR avait dominé en juin 2014, son compatriote PAPAGAYO E. (COKTAIL JET) surtout connu depuis pour avoir remporté en Octobre 2015 à YONKERS « The International Trot » aux dépens de TIMOKO. LIONEL se plaça ensuite 5e du Norsk Trav-Derby (Gr.1) (équivalent de notre Critérium des 4 ans) enlevé par un certain VIKING VA BENE (RITE ON LINE et la française IRIANA DU MONT) vu en dessous des meilleurs cet hiver à VINCENNES. La suite est mieux connu de nous, LIONEL ayant fait figure de révélation l’hiver dernier confirmée au printemps et durant l’été, le fils de LOOK DE STAR ayant remporté le Prix d’Eté (Gr.2) à VINCENNES en étant parti grand favori, après avoir enchaîné les Prix de Grasse, du Louvre, de Buenos Aires et de Provence. Malheureux dans les 2 premières manches (Prix d’Amérique et de France) LIONEL a peut-être bénéficié d’un peu de la fraîcheur qu’il a semblé manqué à BOLD EAGLE dans les derniers mètres de courses, en tout cas, son premier succès dans un groupe 1 n’est pas volé et pour son dauphin, en aucun cas une raison de rougir !

LIONEL est issu du croisement d’un étalon français (LOOK DE STAR) sur une mère suédoise (AURORA SIGN) d’origine américaine, une fille de SMOK’N LANTERN (PINE CHIP), un lauréat du Peter Haughton à 2 ans aux Etats-Unis. Si sa lignée maternelle est assez creuse, on peut trouver une explication à sa grande qualité par la présence dans son pedigree des lignées standardbreds majeures (STAR’S PRIDE, SUPER BOWL et SPEEDY COUNT…) et leur grande affinité avec le sang français dont LOOK DE STAR est largement pourvu.
 
 
Prix Ovide Moulinet BELINA JOSSELYN poursuit sa route en avant

Semi-classique ouvert aux 5 ans sur le parcours classique de VINCENNES (2700m GP), le Prix Ovide Moulinet (Gr.2) a permis d’assister à une nouvelle démonstration de BELINA JOSSELYN (LOVE YOU) associée à son entraîneur Jean-Michel BAZIRE. Venue en tête en descendant tout en ayant dû produire un bel effort, la ballerine de l’Ecurie Yvan BERNARD n’a pas semblé souffrir pour contrôler les attaques en final, dont celles de BILLIE DE MONTFORT (JASMIN DE FLORE) courue sage et qui a bien conclut et du métronome BOEING DU BOCAGE (SCIPION DU GOUTIER) qui mériterait bien d’enlever une belle course.

Issue d’un croisement LOVE YOU (COKTAIL JET) sur une mère WORKAHOLIC (SPEEDY CROWN) BELINA JOSSELYN n’a cessé de progresser cet hiver, restant sur 4 succès de groupe. Elle tentera d’enlever son premier classique samedi dans le Prix de Sélection.
 

Prix Paul Bastard : BILIBILI en patron
 
Groupe 2 ouverts aux 5 ans sous la selle, le Prix Paul Bastard (2700m GP) a vu la nette victoire de BILIBILI (NIKY) aux dépens de BEST OF JETS (MAGNIFICIENT RODNEY) et BISCUIT DELAVERA (LUDO DE CASTELLE). Avec cette nouvelle victoire et avant de rentrer pour une première saison de monte au Haras, BILIBILI compte 4 victoires de groupe 2 et une belle 3e dans le Prix des Centaures. Son principal objectif devrait être le Prix de Normandie au mois de septembre. Son dauphin BEST OF JETS n’aura, une nouvelle fois, surtout pas démérité et tentera de prendre sa revanche cet été, tout comme BISCUIT DELAVERA (3 places cet hiver à ce niveau).

 
AMIRAL SACHA comme à ses plus beaux jours


Malheureux cet hiver et en proie à quelques soucis de santé, le bon AMIRAL SACHA (GANYMEDE) a offert un succès plein de promesses à son jeune entourage à l’occasion du Prix du Plateau de Gravelle (Gr.3, 2100m Autostart). Le pensionnaire du Haras de Querville (où il entamera sa 2e saison de monte) a pris nettement l’avantage à l’entrée de la ligne droite, contrôlant sans peine les fins de courses de BECKMAN (TURBO SUND) en plein renouveau et d’ANNA MIX (LUDO DE CASTELLE) qui ne sera pas parvenue à s’imposer cet hiver même si elle a mieux fini le meeting qu’elle ne l’avait entamé.

Placé en fin d’hiver, le célèbre international aura donc joué à plein son rôle de « consolante », pour les principaux protagonistes de ce Plateau de Gravelle. Aussi, AMIRAL SACHA (GANYMEDE x GOETMALS WOOD) tentera-t-il de doubler la mise en participant au Prix de Sélection (Gr.1, 2200m GP) ce samedi. Sur ce parcours qu’il affectionne (il y est d’ailleurs invaincu en 2 tentatives), il détiendra une très belle chance de décrocher, comme sa cadette BELINA JOSSELYN, son premier classique.






FOCUS ETALONS : QUOPECK (Haras du Mont Goubert, 14)  
 
Jeune fils du grand sire GOETMALS WOOD, QUOPECK est un cheval qui ne laissait pas indifférent lorsqu’il était en activité. Entré au Haras, il se fait encore remarquer par l’entremise de ses rejetons nommés en hommage à leur auteur…BANQUIERE et BAKCHICH ! La femelle comme le mâle ont remporté chacun son quinté durant la semaine, la pensionnaire d’Olivier BIZOUX à ENGHIEN au prix d’une superbe ligne droite, celui de Tony LE BELLER, facile lauréat à VINCENNES ce dimanche. L’un et l’autre en ont profité pour enregistrer un second succès à leur palmarès durant ce meeting. Avec seulement 32 produits dans les B (sa première génération) QUOPECK réalise un très bon score (41 % de qualifiés) et 2 vainqueurs de course à évènement, la même semaine !!! 

Accès à la fiche de QUOPECK






PEDIGREE

 


STATISTIQUES DES QUALIFICATIONS PAR ETALONS (actualisation au 2 mars)
 

Liste des qualifiés de la lettre D

Étalon Nb produits Nb qualifiés % qualifiés
READY CASH 86  49 56,98
GOETMALS WOOD 74  46 62,16
TIMOKO 79  45 56,96
QUAKER JET 80  45 56,25
UNICLOVE 80  45 56,25
COKTAIL JET 86  45 52,33
SAM BOURBON 77  43 55,84
SAXO DE VANDEL 79  42 53,16
PRODIGIOUS 82  40 48,78
LOVE YOU 70  38 54,29
NIKY 79  38 48,10
UN AMOUR D'HAUFOR 64  37 57,81
SEVERINO 80  37 46,25
ROC MESLOIS 69  35 50,72
GAZOUILLIS 71  35 49,30
ROCKLYN 73  34 46,58
ORLANDO VICI 78  34 43,59
THE BEST MADRIK 84  34 40,48
TUCSON 68  33 48,53
REPEAT LOVE 73  33 45,21

Liste des qualifiés de la lettre C

Étalon Nb produits Nb qualifiés % qualifiés
QUAKER JET 83  62 74,70
COKTAIL JET 81  59 72,84
JAG DE BELLOUET 83  59 71,08
GOETMALS WOOD 76  58 76,32
SAXO DE VANDEL 77  58 75,32
READY CASH 82  55 67,07
PRODIGIOUS 73  53 72,60
SAM BOURBON 77  53 68,83
RIEUSSEC 78  50 64,10
REPEAT LOVE 79  50 63,29
GANYMEDE 75  49 65,33
MAGNIFICENT RODNEY 80  49 61,25
PASSWORD 85  48 56,47
ROC MESLOIS 79  47 59,49
LOVE YOU 63  46 73,02
LOOK DE STAR 78  46 58,97
SINGALO 78  46 58,97
NI HO PED D'OMBREE 71  43 60,56
ORLANDO VICI 76  43 56,58
SCIPION DU GOUTIER 77  43 55,84

Chargement en cours