Semaine du 2 au 9 janvier 2017

Le 10/01/2017
DOBERMAN s’impose dans le Prix Tonnac-Villeneuve (Gr.2), CANADIEN D’AM enlève un cinquième groupe 2

Semaine de transition en ce début d’année 2017 durant laquelle nous retrouvions en piste les meilleurs 4 ans à l’occasion du Prix Tonnac-Villeneuve (Gr.2, 2175m, GP), première revanche du Critérium des 3 ans remporté à la mi-décembre par DIEGO DU GUELIER (KEPLER) qui remettait ainsi son titre en jeu et qui a dû s’incliner tout à la fin, face à DOBERMAN (PRODIGIOUS), qui a fini très vite.
La veille, sous la selle cette fois, CANADIEN D’AM (READY CASH) a repris le cours de ses bonnes performances, s’imposant sur un parcours (2175m, GP) sur lequel il ne s’était jamais encore imposé à l’occasion du Prix Léon Tacquet (Gr.2), les femelles se comportant une nouvelle fois remarquablement avec les places de CANDELA (FIRST DE RETZ) et CELINA POLKA (KOOL DU CAUX).


DOBERMAN remporte son premier groupe 2
 
Doué et estimé de longue date par Franck NIVARD, DOBERMAN (PRODIGIOUS) avait  fait l’arrivée du premier groupe 1 ouvert à la génération 2013 en se classant 3e du Critérium des Jeunes remporté par DJANGO RIFF (READY CASH) devant DOLLAR MACKER (SAXO DE VANDEL) après avoir fait notamment sien l’important Prix Léopold Verroken (Gr.3) le jour du Prix d’Amérique-Opodo. Auteur ensuite d’une saison régulière, DOBERMAN est tombé sur l’excellent DIAMANTEN (ADRIAN CHIP) dans le Prix Emile Wendling (Gr.3) en septembre à VINCENNES avant de préparer le Critérium des 3 ans dans lequel son célèbre pilote regrettait de ne pas avoir le meilleur des parcours. Avec ce premier succès dans un Semi-classique, DOBERMAN justifie son titre classique, il passera sous le feu des enchères le vendredi 27 janvier prochain (lot 255) lors des ventes du Prix d’Amérique-Opodo.

La course fut limpide, DOLLAR MACKER (SAXO DE VANDEL) prenait rapidement les commandes avec non loin de lui son compagnon d’entraînement DJANGO RIFF (READY CASH). En haut de la montée, DIEGO DU GUELIER (KEPLER) plaçait une vive attaque qui le propulsait en tête, abordant la ligne droite d’arrivée devant DRAFT LIFE (UBRIACO) et DOLLAR MACKER (SAXO DE VANDEL) alors que DIJON (GANYMEDE) cherchait – en vain – le passage. Finalement, le danger pour le fils de KEPLER s’annonçait tout à l’extérieur, DOBERMAN (PRODIGIOUS) venait régler tout le monde sur une pointe acérée, à l’issue d’une belle course d’attente, DIEGO DU GUELIER se classant 2e devant DRAFT LIFE 3e.

Issu du crack étalon PRODIGIOUS (GOETMALS WOOD) auquel on doit également cet hiver : CARAT WILLIAMS (Prix Octave Douesnel (Gr.2)), CAVALLERIA 2e Prix Emile Riotteau (Gr.2), la prometteuse DARLING DE REUX qui reste sur 3 succès de rang ou encore VIKING BLUE, AKAYAMA et INDIGIOUS, DOBERMAN peut compter sur une mère remarquablement née. En effet, QUIETUDE MESLOISE 1.12 (placée à VINCENNES), est une petite fille d’ALTISSIMA (MON TOURBILLON) qui si elle ne s’illustra pas sur les pistes, s’est fait un nom au haras en tant que génitrice des fameux GAI BRILLANT et FINE PERLE (multiple vainqueurs de groupe 1 à la fin des années 1990). D’autre part, DOBERMAN peut compter sur son grand-père maternel, le classique LOOK DE STAR (COKTAIL JET) en passe de se faire un nom de premier plan à cette place de père de mère (voir DJANGO RIFF, AXELLE DARK notamment).
 
Semble-t-il aidé par le fait d’avoir été déféré, DOBERMAN a certainement une superbe saison devant lui sur les pistes avant d’éventuellement d’attaquer dès le printemps une première saison de monte.


CANADIEN D’AM retrouve le chemin du succès
 

Disputé sur les 2175m de la grande piste de VINCENNES, le Prix Léon Tacquet (Gr.2, monté, 5 ans) est tombé dans l’escarcelle de CANADIEN D’AM (READY CASH) qui ne s’était jamais encore imposé sur ce parcours. Là, parti en dehors, le pensionnaire de Franck LEBLANC a pu se rabattre en bonne place, n’étant pas vraiment inquiété pour s’imposer. Venue à sa hauteur dans le tournant final, l’accrocheuse CANDELA (FIRST DE RETZ) en digne descendante de la lignée Gédé d’INSERT notamment, a lutté jusqu’au bout pour conclure facile 2e devant CELINA POLKA (KOOL DU CAUX) qui a franchi le poteau en 4e position, profitant de la rétrogradation de CLARA DU PONTSEUIL (MICH PHILI) pour une gêne à 100 mètres du but.

Beau poulain puissant et très doué, CANADIEN D’AM permet aux mâles de reprendre le flambeau dans cette génération où les meilleurs chevaux montés sont essentiellement des femelles. Il remporte avec ce Prix Léon Tacquet le 5e groupe 2 de sa jeune carrière, il ne lui reste plus qu’à réussir au niveau supérieur désormais.
Issu de READY CASH (qui produit bien au monté également avec également BIRD PARKER, ou DREAMER DELO) CANADIEN D’AM a de qui tenir de son côté maternel, sa mère KANADIA (CANADA) ayant fait l’arrivée de courses classiques au monté à 3 ans (2e Prix d’Essai et 3e Saint Léger des Trotteurs en 2001). Il se pourrait que CANADIEN D’AM entame une première saison de monte dès ce printemps, probablement au Haras d’Avireau (53) de son entraîneur Franck LEBLANC.


CALL ME KEEPER de toute une classe

Gros quinté dominical, l’important Prix de Lille (88 000 €, 2100m auto) a vu le succès de CALL ME KEEPER (PINE CHIP) un cheval suédois bien connu des sportsmen français qui l’avaient d’ailleurs placé grandissime favori de la course. Venu en tête en haut de la monté, le pensionnaire du jeune entraîneur qui monte, Daniel REDEN, a rallié le poteau détaché, sans forcer, remportant sa 10e victoire depuis son arrivée en France (et plus de 311 000 € de gains). Il pourrait défendre ses chances dans la dernière épreuve qualificative au Prix d’Amérique-Opodo, le Prix de Belgique qui se disputera dimanche 15 janvier.


FOCUS ETALONS : ROYAL DREAM - Haras de Fresneaux (61)

Champion mémorable et tombeur du crack READY CASH dans sa quête vers un 3e Prix d’Amérique, ROYAL DREAM (LOVE YOU) est issu de cette génération 2005 qui pourrait bien marquer l’histoire du Trotting français et International !
Entré au Haras en 2012, ROYAL DREAM voit ses premiers produits prendre 4 ans en 2017, âge auquel il débuta sa carrière…Auteur déjà d’une gagnante de groupe (DREAM LIFE) issue d’un croisement sur le précoce PASSWORD et d’une jument semi-classique avec DISTA LOVE, ROYAL DREAM peut compter sur plusieurs bons poulains qui ont brillé ces derniers jours : DUC D’IDEE (mère BACCARAT DU PONT, comme DIEGO DU GUELIER) a probablement été le plus impressionnant d’entre eux lors de sa victoire dans le Prix de Montpellier, tant il trotte comme le faisait son père. DREAM GOLD (2 victoires), DEFI DREAM DUKE JOSSELYN et DEEPSTACK étant par ailleurs tous vainqueurs cet hiver à VINCENNES, ce sont déjà 12 « D » gagnants à VINCENNES ou à ENGHIEN depuis ses débuts au Haras (soit plus de 17% de sa première production) !

Accès à la fiche de ROYAL DREAM



PEDIGREE 

 



STATISTIQUES DES QUALIFICATIONS PAR ETALONS (actualisation au 10 janvier)

 

Liste des qualifiés de la lettre E

Étalon Nb produits Nb qualifiés % qualifiés
COKTAIL JET 88  48 54,55
LOVE YOU 81  47 58,02
SAM BOURBON 75  41 54,67
SAXO DE VANDEL 82  41 50,00
READY CASH 82  40 48,78
RIEUSSEC 83  40 48,19
PRODIGIOUS 82  36 43,90
TIMOKO 83  36 43,37
ROCKLYN 77  35 45,45
UN MEC D'HERIPRE 78  35 44,87
ORLANDO VICI 76  34 44,74
GANYMEDE 82  33 40,24
GOETMALS WOOD 74  32 43,24
QUAKER JET 81  32 39,51
REPEAT LOVE 81  32 39,51
VILLAGE MYSTIC 83  32 38,55
ROYAL DREAM 78  31 39,74
NIKY 85  31 36,47
PASSWORD 77  30 38,96
GAZOUILLIS 71  29 40,85

Liste des qualifiés de la lettre D

Étalon Nb produits Nb qualifiés % qualifiés
READY CASH 86  65 75,58
PRODIGIOUS 82  63 76,83
COKTAIL JET 86  59 68,60
QUAKER JET 80  58 72,50
GOETMALS WOOD 74  56 75,68
TIMOKO 79  54 68,35
UNICLOVE 80  54 67,50
LOVE YOU 70  53 75,71
JASMIN DE FLORE 79  53 67,09
NIKY 79  53 67,09
THE BEST MADRIK 85  53 62,35
SAM BOURBON 77  52 67,53
ROYAL DREAM 69  51 73,91
ROCKLYN 73  51 69,86
SAXO DE VANDEL 79  51 64,56
ORLANDO VICI 78  49 62,82
UN AMOUR D'HAUFOR 64  45 70,31
GAZOUILLIS 71  45 63,38
REAL DE LOU 73  44 60,27
REPEAT LOVE 73  42 57,53

Chargement en cours