Semaine du 26 avril au 2 mai 2017

Le 02/05/2017

Criterium de Vitesse de Basse Normandie (Gr.2) : UP AND QUICK fait tomber le record !!!

7 jours exactement après son succès au sulky du crack BOLD EAGLE (READY CASH) dans le Prix de l’Atlantique (Gr.1, 2150m autostart) Franck NIVARD a poursuivi son exceptionnel début d’année avec une nouvelle victoire de prestige à l’occasion du Critérium de Vitesse de Basse-Normandie (Gr.2, 1609m autostart) associé au « Prix d’Amérique winner » UP AND QUICK (BUVETIER D’AUNOU). Ces deux-là ne s’étaient pas retrouvés depuis leur seconde place derrière UHLAN DU VAL (ISLERO DE BELLOUET) obtenue dans le Prix de Bretagne (Gr.2) en 2013, deux mois après leur retentissant succès dans le Critérium des 5 ans (Gr.1).

Parti très vite, UP AND QUICK a rapidement pris les devants, contrant un instant ARAZI BOKO (VARENNE) qui semblait solliciter un relai avant d’aborder la première courbe. Venue se caller dans le dos de ce leader affirmé, BILLIE DE MONTFORT (JASMIN DE FLORE) se trouvait bien là car la course étant rythmée, elle ne permettait pas d’efforts prématurés dans la ligne d’en face à des rivaux même hardis. A l’entrée de la ligne droite, UP AND QUICK allait encore très bien et l’on sentait bien que ni BILLIE DE MONTFORT, ni BIRD PARKER (READY CASH) pourtant auteur d’un beau rapproché à la sortie du dernier virage, n’allaient pouvoir inquiéter le pensionnaire de l’Ecurie QUICK STAR, qui renouait ainsi brillamment et dans un temps record (1’09’’4 contre les 1’09’’8 d’ALADIN D’ECAJEUL en 2015) avec la victoire !

Après un retour à la compétition durant l’hiver où il était bien entendu à cours de rythme, UP AND QUICK (BUVETIER D’AUNOU) qui effectue parallèlement la monte (ses premiers produits étant nés en 2015) au Haras d’AVIREAU (53) a manifestement retrouvé là tout son mordant, après plusieurs parcours de remise en route. Particulièrement convaincant ce samedi, UP AND QUICK pourrait se laisser tenter en cas d’invitation fin mai à SOLVALLA par les organisateurs de l’Elitloppet. On se souvient qu’il s’était beaucoup plu sur l’anneau scandinave lorsqu’il s’était placé second (battu d’un rien par OWEN’S CLUB) dans l’édition 2013 de la Sweden Cup !

 
ERE NOUVELLE dans les pas de ses illustres aînés


Ouvert aux pouliches de 3 ans sur les 2100m autostart de la petite piste, le Prix Masina (Gr.2) a vu le succès d’ERE NOUVELLE (LOVE YOU), petite sœur du crack READY CASH mais également de SURICATE (LUDO DE CASTELLE) tous deux vainqueurs à ce niveau à l’âge de 3 ans. L’élève de la famille TEBIRENT a certes bénéficié d’un peu de chance, la victoire semblant devoir tendre les bras à une impressionnante ESTELLA LOVE (LOVE YOU), venue dominer ses rivales à mi-ligne droite lorsqu’aux abords du but elle échappa au contrôle de son pilote…


ERE NOUVELLE enlève ainsi son premier semi-classique, elle qui avait de suite dévoilé de la qualité (elle s’est imposée au mois de septembre 2016 sur la grande piste) et devrait pouvoir confirmer à ce niveau. Bonne finisseuse, et pas très heureuse dans le final, EACH TIME (COKTAIL JET) a fait très belle impression elle aussi, son pedigree comme la gagnante attirant particulièrement l’attention puisqu’il s’agit d’une fille de TES AMOURS (1’14, 3 victoires à VINCENNES), une propre-sœur de PRIVATE LOVE, alors que la 3e place revient à ELISIONE MAG (QUAKER JET), auteure d’un gros effort dans le tournant final et qui n’a pas démérité, n’étant dominé qu’à la fin. ELISIONE MAG est pour sa part, la propre sœur de CIPERLA MAG (lauréate de cette épreuve en 2015 et 2 groupes 2 sous la selle) et demi-sœur de VAGABONDU MAG !  Un mot encore sur l’animatrice, elle aussi très bien née, ELEA MADRIK (GOETMALS WOOD) qui a bien poursuivi son effort (elle conclut 4e) après avoir mené et dû contrer ELEGANTISSIME (READY CASH) au cours du dernier kilomètre.


EROS DU CHENE s’impose en force

Ouvert aux mâles et pareillement disputé sur les 2100m autostart de la petite piste, le Prix Paul Karle (Gr.2) n’a pas échappé à EROS DU CHENE (UN AMOUR D’HAUFOR) dont l’entourage envisageait a priori l’épreuve avec beaucoup de confiance. Parti vite, le fils de la véloce OULANOVA DE LOU (BIESOLO) qui s’était qualifiée 1’16 et fractions en juin de ses 2 ans (après avoir été acquise lors des ventes de Yearlings à VINCENNES, Trotting-Promotion, par Claude GUEDJ), a pu contrer son principal rival et favori de la course ECU PIERJI (TUCSON) quelque peu piégé par son numéro 8 derrière la voiture, au passage devant les tribunes. Les deux poulains abordaient de front le dernier kilomètre, EROS DU CHENE se détachant avec facilité à la sortie du virage pour remporter son premier semi-classique.

Courageux, ECU PIERJI ne pouvait cependant pas résister à ELISEO (TIMOKO) qui l’avait filé et qui a très bien fini, la 4e place revenant à EAGLE (UN MEC D’HERIPRE) auteur d’un bon parcours face à l’élite.
Doué et véloce, EROS DU CHENE a semble-t-il marqué les esprits avec ce succès, lui qui n’avait été devancé qu’à la lutte par ECU PIERJI dans le Critérium des Jeunes (Gr.1).

Avec EMPEREUR THE BEST, EROS DU CHENE met aussi particulièrement la qualité de reproducteur du fils de LOVE YOU, UN AMOUR D’HAUFOR qui fait la monte au Haras d’Haufor (53).


BAXTER DU KLAU vient à bout de BRISSAC


Le Grand National du Trot qui faisait étape cette semaine à TOULOUSE était l’objectif de longue date du 6 ans BRISSAC (NI HO PED D’OMBREE) entraîné, comme TIMOKO, dans le département des Landes, par Jean-Alain ELIPHE. Mais cette fois, le champion local est tombé sur un client de grande qualité en la personne de BAXTER DU KLAU (OISEAU DE FEUX) qui venait de s’imposer nettement quelques jours plutôt dans un quinté à VINCENNES. Drivé à la perfection par Franck NIVARD, le pensionnaire de Jean-Michel BAUDOUIN est venu ajuster BRISSAC qui après un départ moyen aux 25 mètres, avait pris la tête à la mi-course, la 3e place revenant au bon finisseur UNIVERS SOLAIRE (LUTIN MALIN).


L’Olympiatravet à LIONEL, la Lotterie pour TIMONO EK


Au printemps et particulièrement ce week-end, de grandes joutes internationales se disputaient avec tout d’abord à ABY (SUEDE) où l’Olympiatravet (Gr.1, 2140 m autostart) a été remportée par le norvégien LIONEL (LOOK DE STAR) dont on se rappelle qu’il monta sur le podium avec sa 3e place derrière BOLD EAGLE (READY CASH) et BELINA JOSSELYN (LOVE YOU) dans le dernier Prix d’Amérique-Opodo. Parti en retrait alors que NUNCIO (ANDOVER HALL) et VOLTIGEUR DE MYRT (OPUS VIERVIL) partaient au galop, le pensionnaire de Daniel REDEN a fini le plus vite pour ajuster YOUR HIGHNESS (CHOCOLATIER) autre sujet bien connu en France, la 3e place revenant à OASIS BI (TOSS OUT) qu’on ne présente plus non plus.

A NAPLES, la victoire est revenue à l’italien TIMONE EK (MR VIC) drivé par le crack driver Enrico BELLEI, le transalpin dominant l’animateur UN MEC D’HERIPRE (ORLANDO VICI) et le bon finisseur TESORO DEGLI DEI (IGOR FONT). Les 2 premiers sont entraînés en Normandie par Philippe BILLARD et comme beaucoup des protagonistes de l’Olympiatravet, ils avaient été vus à l’œuvre et avaient pour certains brillé (le gagnant s’étant imposé dans le Prix du Plateau de Gravelle (Gr.3) en février) cet hiver à VINCENNES.
 
 
FOCUS ETALONS : VOLCAN D’URZY (Haras de Fresneaux, 61)

Classique à 3 ans où il poussa VANIKA DU RUEL à la lutte dans le Prix Albert Viel (Gr.1) après avoir attaqué de loin, VOLCAN D’URZY avait remporté auparavant le Prix Kalmia (Gr.2) en poulain de grande qualité. Cheval de grande classe, capable de fin de courses tonitruantes, VOLCAN D’URZY nous gratifia d’un final étourdissant dans le Critérium des 4 ans où il allait échouer à la hanche d’un certain VOLTIGEUR DE MYRT.

Ses premiers produits qui prennent 3 ans ce printemps se sont qualifiés en nombre depuis l’année dernière, aussi le fils de PASSWORD peut-il compter sur 29 « E » qualifiés (à la date du 2 mai) parmi lesquels EXOTIC CHARM s’est imposé pour ses débuts à ECOMMOY, tout comme EXPRESS CHARM bon lauréat ce week-end à EAUZE ou ELEGANTE DU PERSIL qui après de bons débuts à LYON, vient d’ouvrir son palmarès à la manière des forts à PARAY LE MONIAL, sans oublier EASY CHOICE auteur d’un très bon kilomètre ce dimanche pour ses débuts (3e) à EVREUX.
Donnant du cadre et de l’influx à sa production, ce jeune étalon devrait faire parler beaucoup de lui durant toute la belle saison et gonfler son compte en victoires.

Accès à la fiche de VOLCAN D'URZY



PEDIGREE

 



STATISTIQUES DES QUALIFICATIONS PAR ETALONS (actualisation au 4 mai)
 


Chargement en cours