Timoko stoppe la suprématie de Ready Cash

Le 20/02/2018
Du côté des F : Timoko stoppe la suprématie de Ready Cash
 
Le critérium des Jeunes est le premier jalon d’importance pour une génération. Les F ont trouvé dimanche 18 février leur premier leader officiellement déclaré en la personne de Folelli. La pouliche de la famille Prat (officiellement Frédéric et Flavien), élevée par ses soins, offre simultanément une première citation de Groupe 1, et classique, à son géniteur Timoko. C’est une étape importante qui marque immanquablement les esprits et nourrit les imaginaires de tous les éleveurs. Ce premier titre a été décroché avec la troisième génération en piste du néo retraité des courses, par ailleurs toujours plus riche trotteur français en compétition de l’histoire (5 M d’€). Pour l’instant, ses fers de lance avaient pour noms Dreammoko (étalon), Elite du Ruel et Eliseo. L’autre fait remarquable de ce Critérium est l’absence à l’arrivée de représentants de Ready Cash, pourtant nombreux et très en vue dans cette épreuve. Les quatre derniers semi-classiques pour cette génération (Prix Maurice de Gheest, Prix Paul Viel, Prix Roquépine, Prix Gélinotte) avaient été remportés par des fils et filles de Ready Cash… Mais une course ne fait pas le printemps et ce Groupe 1 pour jeunes chevaux a connu son lot de déceptions, du côté de favoris notamment. Fly With Us et Feeling Cash se sont montrées fautives en début de parcours. Fastissime a été gêné dans la montée. Bref, le malheur des Ready Cash a fait le bonheur des autres. Le verdict de ce Critérium produit du coup un éclectisme inattendu avec un podium composé de produits de Timoko (Folelli), Prince Gédé (Fend La Bise) et Tabriz du Gîte (Fabriz du Gîte). Suivent Repeat Love (File Gin) et… Ready Cash (Follow You).
 
Ready Cash, toujours leader chez les F
 
Même si le Critérium des Jeunes n’a pas souri aux représentants de Ready Cash, ce dernier domine bel et bien de la tête et des épaules le tableau des actuels 3 ans (dans le seul registre des trotteurs inscrits au stud-book français). Timoko est son plus sérieux antagoniste sachant que le cumul des gains de ses produits n’atteint pas la moitié de celui des Ready Cash (436 360 € contre 920 550 €). Parmi les singularités dans l’actuel palmarès des F, citons Tabriz du Gîte (4 produits pour 145 750 €), Prince Gédé (2 produits pour 144 290 €), Vaillant Cash (4 produits pour 86 900 €), Vanishing Point (3 produits pour 86 850 €) et Rockfeller Center (3 produits pour 80 540 €).
 
Top-40 des étalons français dans la génération des F (au 18/02/2018)
(selon les gains reçus en France par les trotteurs inscrits au stud-book français)

Source : parci.free.fr


Qui cartonne au sein des premières productions de F ?
 
Les premiers qualifiés à 2 ans sont toujours un moment important dans la carrière d’un étalon. Les bruits liminaires, quelquefois (ou souvent) orchestrés par les obligations commerciales, commencent à se transformer en performances sportives sonnantes et trébuchantes… Ils commencent seulement car le couperet de la compétition est le seul et vrai arbitre. Celui qui siffle quelquefois la fin de partie prématurée pour certains, les prolongations pour d’autres ou la réussite et la convoitise pour les meilleurs. La dure loi du sport dans toute sa grandeur mais aussi dans toutes ses inégalités, puisque les chances ne sont pas les mêmes pour tous au départ (nombre de juments saillies, qualité de la jumenterie, pertinence de l’exploitation, etc.).
Alors qui perce(nt) actuellement parmi les jeunes étalons, ceux dont les F représentent leur première génération en courses ?

Selon les gains bruts, le trio de tête, au 18 février 2018, est composé par Atlas de Joudes, Tabriz du Gîte et Up And Quick. Le premier a pour meilleur ambassadeur Full Option (78 580 €), le deuxième Fabriz du Gîte (123 980 €), le troisième par Fiorella de Ted (74 180 €). Si on s’intéresse au ratio "Gains par produit ayant couru", Tabriz du Gîte domine largement ce contingent de nouveaux étalons avec 36 440 €/produit. Viennent ensuite Voyage de Rêve (14 622 €), Queur de l’Ante (13 120 €), lequel n’est représenté que par Fella’s Aventure, et Up And Quick (13 110 €).
 
Bilan des étalons entrés en 2014 ayant eu des produits en compétition
Etalons français avec comme première production les F, ayant eu des partants
(selon les gains reçus en France par les trotteurs inscrits au stud-book français)


Rang Etalon Gains (€) Produits ayant couru Gains (€)/prod. Courses Vict. Pl.
1 Atlas de Joudes 151 960 14 10 854 51 6 9
2 Tabriz du Gîte 145 760 4 36 440 31 3 7
3 Up And Quick 144 210 11 13 110 36 4 11
4 Voltigeur de Myrt 84 110 11 7 646 52 4 8
5 Univers de Pan 82 020 10 8 202 35 4 5
6 Voyage de Rêve 73 110 5 14 622 23 4 8
7 Akim du Cap Vert 44 830 5 8 966 18 1 3
8 Uriel Speed 42 660 8 5 333 20 3 5
9 Univers Turgot 18 030 2 9 015 6 1 1
10 Used To Me 16 820 4 4 205 10 2 1
11 Vigove 16 060 4 4 015 7 2 -
12 Aladin d’Ecajeul 14 950 10 1 495 30 - 2
13 Queur de l’Ante 13 120 1 13 120 2 - 2
14 Vaquero du Mont 8 400 3 2 800 10 1 1
15 Torino Pierji 8 030 1 8 030 4 - -
16 Uranus de Larré 6 750 1 6 750 2 1 -
17 Un Uppercut 6 030 2 3 015 6 - 1
18 Uraki des Sarts 4 950 1 4 950 2 1 -
19 Quickly Paris 4 760 1 4 760 4 - 1
20 Vaux le Vicomte 4 470 3 1 490 8 - 1
21 Valseur de Kacy 4 100 1 4 100 7 - 1
22 Rick des Sales 2 750 2 1 375 4 - 1
23 Ulf du Noyer 1 820 2 910 3 - 1
24 Tabby Point 1 520 1 1 520 5 - 1
25 Robert Keeper 960 1 960 1 - -
26 Trésor Wic 100 1 100 2 - -
Source : parci.free.fr

Les étalons avec leurs données sur les qualifications
Pour bien prendre la mesure de la performance de chacun des étalons cités dans le tableau précédent, nous vous proposons de les "contextualiser" avec des données plus complètes relatives à leur production, à savoir le nombre de produits enregistrés et le nombre de qualifiés.
 
Etalons entrés en 2014 ayant eu des produits en compétition

Etalon Gains (€) Produits ayant couru Gains (€)/Prod. Vict. Nb. total produits Nb. qualifiés % qualifiés
Akim du Cap Vert 44 830 5 8 966 1 72 17 23,61%
Aladin d’Ecajeul 14 950 10 1 495 - 75 28 37,33%
Atlas de Joudes 151 960 14 10 854 6 73 24 32,88%
Queur de l'Ante 13 120 1 13 120 - 23 3 13,04%
Quickly Paris 4 760 1 4 760 - 24 5 20,83%
Rick des Sales 2 750 2 1 375 - 8 3 37,50%
Robert Keeper 960 1 960 - 23 1 4,35%
Tabby Point 1 520 1 1 520 - 15 4 26,67%
Tabriz du Gîte 145 760 4 36 440 3 17 7 41,18%
Torino Pierji 8 030 1 8 030 - 42 5 11,90%
Trésor Wic 100 1 100 - 19 10 52,63%
Ulf du Noyer 1 820 2 910 - 36 7 19,44%
Un Uppercut 6 030 2 3 015 - 26 4 15,38%
Univers de Pan 82 020 10 8 202 4 75 31 41,33%
Univers Turgot 18 030 2 9 015 1 18 4 22,22%
Up And Quick 144 210 11 13 110 4 79 32 40,51%
Uraki des Sarts 4 950 1 4 950 1 41 8 19,51%
Uranus de Larré 6 750 1 6 750 1 12 1 8,33%
Uriel Speed 42 660 8 5 333 3 45 20 44,44%
Used To Me 16 820 4 4 205 2 24 9 37,50%
Valseur de Kacy 4 100 1 4 100 - 5 1 20,00%
Vaquéro du Mont 8 400 3 2 800 1 35 9 25,71%
Vaux le Vicomte 4 470 3 1 490 - 38 12 31,58%
Vigove 16 060 4 4 015 2 71 20 28,17%
Voltigeur de Myrt 84 110 11 7 646 4 56 23 41,07%
Voyage de Rêve 73 110 5 14 622 4 35 9 25,71%

Le bon début d’année de Timoko

Sans surprise, compte tenu de l’ouverture de cette newsletter et du succès de Folelli dans le Critérium des Jeunes, Timoko effectue la progression la plus visible dans le haut du tableau du classement des étalons selon les gains. Il faut néanmoins savoir que, la veille de ce Critérium, Timoko pointait déjà à la cinquième place, porté par les principales contributions d’Elite du Ruel (Prix Ephrem Houël à Vincennes), de Daisy Team (Prix de Guérande à Vincennes) et de Fregate Island (Prix d’Oloron à Vincennes). Le week-end du 18 février lui aura donc fait gagner deux places.

Toujours dominé, voire même écrasé par l’incontournable n°1 Ready Cash, ce classement de début de saison se montre finalement assez proche de celui établi sur l’année 2017. Parmi le top-10 de l’an dernier, seul Ganymède (5e en 2017) décroche quelque peu pour se retrouver au 18 février à la 17e place. Et donc, Timoko est l’entrant le plus visible dans ce top-10, puisqu’il y évolue désormais à la 3e place. L’autre valeur montante est Ubriaco porté par la phénomène Draft Life (Prix des Centaures, 2e Prix de Cornulier) qui pointe ainsi au 11e rang. Et ceci en dépit d’un nombre limité de représentants en compétition (23). L’effet Draft Life est avantageusement complété par les belles prestations de Fantasiawicz (Prix de Mézières à Vincennes)
 
Top-40 des étalons français en 2018 (du 01/01 au 18/02)
(selon les gains reçus en France par les trotteurs inscrits au stud-book français)




Source : parci.free.fr




Meeting d’hiver : 1 million d’euros pour les Ready Cash étrangers
 
Timoko est l’étalon du moment et gagne logiquement de nombreuses ces dernières semaines dans la hiérarchie du meeting d’hiver. Il passe de la 17e place au 21 janvier à la 7e place au 18 février. Le fait le plus remarquable à ce moment du meeting est le différentiel entre les gains des produits du leader Ready Cash, selon que l’on considère ses seuls représentants français (2 841 190 €) et la contribution complémentaire de ses produits étrangers comme Readly Express et Traders. On arrive dans ce dernier cas à 3 975 020 euros soit un différentiel de 1 133 830 euros. Les Ready Cash "étrangers" ont engrangé plus d’un million d’euros durant ce meeting, un nouveau record du genre pour un étalon tricolore. Un record de plus à mettre au crédit du phénomène actuel de notre parc d’étalons.
 
Top-20 des étalons français sur le meeting d’hiver (depuis le 02/11/2017 à Vincennes, au 18/02/2018)
(selon les gains reçus en France par les trotteurs inscrits au stud-book français)



Top-20 des étalons français sur le meeting d’hiver (depuis le 02/11/2017 à Vincennes, au 18/02/2018)
(selon les gains reçus en France par tous les trotteurs)



STATISTIQUES DES QUALIFICATIONS PAR ETALONS (actualisation au 20 février 2018)
Retrouvez l'ensemble des données chiffrées des qualifications en cliquant ici





Chargement en cours