Les héros du meeting d’hiver

Le 07/03/2018
De Ready Cash à Pacha du Pont
 
Ça y est. Le meeting d’hiver de Vincennes vient de baisser son rideau. Tout est passé vite, trop vite, comme en un clignement d’yeux… Le verdict 2017/2018 n’apporte pas de grandes nouveautés en ses sommets. Ready Cash est plus que jamais le numéro 1 français, devant Prodigious, Gazouillis et Love You (lire classement du meeting en fin de cette newsletter). Une grande stabilité puisqu’on retrouve le podium de 2017 (Ready Cash, Prodigious, Love You) et le huitième du classement annuel, Gazouillis. À 25 ans, ce dernier effectue donc un hiver parisien remarquable et plus globalement un début de saison formidable ; on sait en effet le poids du meeting d’hiver sur les classements généraux à cette période de l’année. Confirmations et attendus donc dans ce quatuor de tête. Mais la haute sélection française a aussi joué dans la diversité comme le prouve la liste des lauréats des onze Groupe 1 du meeting, du premier remporté par Erminig d’Oliverie, une fille de Scipion du Goutier, au dernier, Davidson du Pont, un produit de Pacha du Pont.
 

Les Groupes 1 à la loupe
 
Derrière l’ogre Ready Cash, pourvoyeur de trois lauréats différents de Groupe 1 (Readly Express, Bird Parker et Traders) pour quatre titres, il y a comme un air de revanche des "petits". N’y voyons là aucun mépris ou dédain mais plutôt la simple lecture de la grille tarifaire annoncée par ces étalons (lire tableau ci-dessous).


Les Groupes 1 du meeting

Attelé Nom Père Tarif père 2018
Critérium des 3 Ans Erminig d'Oliverie       Scipion du Goutier        6 000 €
Critérium Continental Doria Desbois In Love With You 1 000 €
Grand Prix d’Amérique Readly Express Ready Cash Privé (compter au mini 50 000 €)   
Grand Prix de France Belina Josselyn Love You 18 000 €
Grand Prix de Paris Bird Parker Ready Cash Privé (compter au mini 50 000 €)
Critérium des Jeunes Folelli Timoko 11 000 €
Prix de Sélection Davidson du Pont Pacha du Pont 2 000 €
       
Monté Nom Père  
Prix de Vincennes Eveil du Châtelet Very Look 2 500 €
Grand Prix de Cornulier      Traders Ready Cash Privé (compter au mini 50 000 €)
Prix de l’Île-de-France Traders Ready Cash Privé (compter au mini 50 000 €)
Prix des Centaures Draft Life Ubriaco 3 000 €

Parmi ces étalons appartenant à la partie du marché la plus accessible, on commence par le vénérable In Love With You (père de Doria Desbois) toujours en activité et dont le prix affiché en 2018, 1 000 €, est un argument massue. Viennent ensuite Pacha du Pont à 2 000 € (père du très impressionnant Davidson du Pont), dont la particularité est d’être exempt de sangs jeunes et modernes et de concentrer au contraire des sangs français les plus traditionnels, réveillés par l’apport de Florestan, via Baccarat du Pont. Difficile néanmoins aujourd’hui de classer ce sang américain de Florestan dans la famille des sangs jeunes… Very Look, affiché à 2 500 € (père d’Eveil du Châtelet), est un mélange subtil entre les stud-books; il est "standardbredisé" à hauteur de 31,25 % (à la 5e génération). Ubriaco, qui exerce à 3 000 €, est portée par la championne Draft Life. Lui aussi présente un pedigree panaché comme il est de rigueur aujourd’hui, avec le même taux de 31,25 % (à la 5e génération). Voilà pour les étalons les moins onéreux mis en lumière à Vincennes ces dernières semaines par le truchement d’un produit lauréat de Groupe 1. Scipion du Goutier est le seul acteur de milieu de marché dans cette liste. Il opère à 6 000 € et Erminig d’Oliverie est son chef d’œuvre. Les autres étalons pères de gagnants de Groupe 1 ont pour noms Timoko (avec Folelli), Love You (avec Belina Josselyn) et Ready Cash (Readly Express, Bird Parker et Traders). A noter qu’il s’agit d’un premier vainqueur de Groupe 1 pour Timoko, alors que Love You en affiche désormais neuf en France et Ready Cash huit.
 
Pour aller plus loin dans l’observation de ces top-performers hivernaux, et pourquoi pas s’en servir comme base d’analyse, avec l’idée d’en reproduire les recettes, voici les données plus complètes sur chacun de ces lauréats de Groupe 1.


Nom                               Père                               Père de mère               Père de 2e mère

Belina Josselyn             Love You                        Workaholic                   Patara
Inbreedings : Speedy Crown : 5 X 3 / Speedy Count : 5 X 4 / Fandango : 6 X 4 / Gutemberg A : 6 X 4

Bird Parker                    Ready Cash                    Fakir du Vivier              Fandango
Inbreedings : Carioca II : (6x7x7x7) X 4  / Kerjacques : (6x6) X 4 / Arlette III : (6x7x7x7x7) X 5 / Fandango : (7x7) X 3 / Loudéac : 7 X (4x6) / Sa Bourbonnaise : 7 X 5 / Mousko Williams : 7 X 5 / Quovaria : 7 X 5

Davidson du Pont          Pacha du Pont                Pélican du Pont            Granit
Inbreedings : Bragance : 4 X 3 / Roquépine : 4 X 4 / Star's Pride : 4 X 5 / Kerjacques : 5 X 5 / Arlette III : 6 X (5x6) / Quiroga II : (6x6x6x7) X 5 / Kairos : (6x6x6) X (5x6x6)

Doria Desbois                In Love With You             Ursis                            Eléazar
Inbreedings : Ua Uka : 5 X 4 / Kerjacques : 6 X (4x5) / Carioca II : 6 X 5

Draft Life                        Ubriaco                          Ganymède                    Tonnerre d'Amour
Inbreedings : Florestan : 5 X 4 / Caprior : (5x7) X 5 / Speedy Crown : 5 X 5 / Star's Pride : (6x6x6x7) X (5x7) / Kerjacques : (6x7) X 5

Erminig d'Oliverie          Scipion du Goutier          Gobernador                  Volcan
Inbreedings : Sabi Pas : 4 X 5 / Ua Uka : 4 X 5 / Kerjacques : 5 X (6x6) / Feu Follet X : (5x7) X 6 / Nevele Pride : 5 X 6 / Carioca II : (5x6x7) X (6x7) / Caprior : 6 X 5

Eveil du Châtelet            Very Look                       Opus Viervil                  Cygnus d'Odyssée
Inbreedings : Workaholic : 4 X 4 / Quioco : 5 X 6 / Star's Pride : (6x7) X (5x6) / Seddouk : 6 X 5

Folelli                            Timoko                           Let's Go Along             Gros Grain
Inbreedings : Quito : 5 X 7 / Carioca II : (5x6x6x7) X 7

Readly Express              Ready Cash                    Viking Kronos               Sugarcane Hanover
Inbreedings : Bonefish : 5 X 4 / Speedy Crown : 5 X (4x6) / Speedy Count : 6 X (5x6) / Speedy Scot : 6 X (5x6x7) / Nevele Pride : (6x6) X 5 / Star's Pride : (6x6x7x7) X (5x6x6x6x7)

Traders                          Ready Cash                    Giant Cat                      Baltic Speed
Inbreedings : Quito de Talonay : 4 X 3 / Bonefish : 5 X 4 / Florestan : (5x5) X 4 / Speedy Crown : 5 X 5 / Seddouk : (6x6) X 5 / Nevele Pride : (6x6) X 5 / Star's Pride : (6x6x7x7) X (5x6x6x7)





On pourrait presque constater avec étonnement que trois ressortissants de cette liste sont exempts de sang américain pur dans les cinq premières générations (sachant les inbreedings relevés se limitent à une occurrence minimale au rang 5). Cette triplette majeure se compose de Folelli, Doria Desbois et Bird Parker. Le cas de ce dernier est de ce point de vue singulier car, malgré les nombreuses citations standarbred véhiculées par Ready Cash (Bonefish via Mickey Vicking, Star’s Pride via Florestan, Nevele Pride via Kimberland, Speedy Crown via Workaholic), aucune de trouve son écho dans le tableau maternel de Bird Parker. La partie basse du pedigree de Bird Parker fait la part belle aux grands classiques français, sans qu’il soit nécessaire d’aller les chercher dans des générations lointaines. C’est ainsi qu’on trouve Carioca II au rang 4, Kerjacques au rang 4, Fandango au rang 3 (une rareté en 2018), Loudéac aux rangs 4 et 6.


Un Prix de Sélection d’exception
 
Dernier classique du meeting, le Prix de Sélection a offert le spectacle qu’on attend de lui, à savoir une vraie lutte implacable entre les meilleurs 4 ans et leurs aînés de 5 et 6 ans. La configuration actuelle (avantage de 25 mètres aux 4 ans) rééquilibre évidemment en faveur des aînés un exercice de course-poursuite qui consistait pendant longtemps à accorder 50 mètres d’avance aux plus jeunes. Sur la distance réduite de 2 200 mètres (2 300 mètres avant la réfection de la grande piste de Vincennes au début des années 1990), ce paramètre est plus que déterminant. Revenons à l’édition 2018. Elle est exceptionnelle de par son résultat sportif, Davidson du Pont a égalé le chrono record de l’épreuve 1’10’’8 établi par Boléro Love en 2016. Exceptionnelle, elle l’est aussi par la densité du palmarès de ses principaux protagonistes. Davidson du Pont a été une des révélations du meeting. S’il s’agit de son premier Groupe 1, il avait auparavant remporté deux semi-classiques, reléguant en faire-valoir Django Riff et faisant jeu égal avec le top néerlandais Goofy Greenwood. Les dauphins de Davidson (Express Jet, une valeur montante toujours défendue par Pierre Vercruysse, la sublissime et ultra classique Erminig d’Oliverie, le vainqueur de Critérium Charly du Noyer) ont contribué au spectacle et à la cotation élevée de ce Sélection. Il faut revoir Davidson du Pont, sur le pied de 1’05’’/1’06’’ dans la ligne d’arrivée pour prendre le meilleur à Express Jet ! Il y a là quelque chose des grandes éditions de cette épreuve, rappelant la bagarre Rolling d’Heripré/Ready Cash en 2009, le mano a mano Boléro Love/Amiral Sacha en 2016. La référence reste néanmoins à nos yeux, depuis 1980, le clash Sancho Pança/Rêve d’Udon, permettant au premier de rester invaincu lors de sa quinzième sortie…


Ceux qui comptent leurs premiers vainqueurs en 2018 chez les F
 
Les courses pour 3 ans, les F, se multiplient. Nous vous proposons un éclairage original en sélectionnant les étalons ayant connu leur(s) première(s) victoire(s) au sein de cette génération depuis le 1er janvier. Ce filtre permet d’occulter les étalons ayant donné des 2 ans compétitifs, comme évidemment Ready Cash (40 succès chez les F au total), Goetmals Wood (15), Timoko (14) ou ou Atlas de Joudes, en tête dans le contingent des étalons de première génération avec 7 succès chez les F. Ces étalons, père de vainqueur(s) chez les F mais sans lauréat à 2 ans sont au nombre de 35. Présentés en fonction du nombre de victoires chez les F, ce tableau est dominé au 6 mars par Jasmin de Flore et Rolling d’Héripré, avec 3 succès.

 
Classement des étalons pères de vainqueurs chez les F à 3 ans uniquement

Rang Etalon Nbre Pdts Courses % Réussite Vict. Pl. Gains (€)
1 Jasmin de Flore 5 5 80,0 3 1 31 080
2 Rolling d’Héripré 9 21 33,3 3 4 84 310
3 Quaro 5 12 33,3 2 2 18 030
4 Quinoa du Gers 2 6 66,7 2 2 45 490
5 Texas Charm 7 14 21,4 2 1 36 550
6 Vigove 3 6 50,0 2 1 16 700
7 Chef du Châtelet 1 1 100,0 1 - 15 750
8 Coktail Jet 14 26 30,8 1 7 31 260
9 Defi d’Aunou 1 1 100,0 1 - 6 300
10 Jag de Bellouet 2 2 50,0 1 - 5 400
11 Laetenter Diem 4 7 42,9 1 2 16 780
12 Legs du Clos 2 6 33,3 1 1 7 800
13 Let'S Go Along 3 9 44,4 1 3 27 400
14 Lontzac 1 3 33,3 1 - 16 410
15 Magnificent Rodney 3 9 22,2 1 1 31 200
16 Neutron du Cébé 8 18 27,8 1 4 35 000
17 Niky 9 27 18,5 1 4 27 570
18 Nil 1 1 100,0 1 - 6 300
19 Oiseau de Feux 3 4 50,0 1 1 8 510
20 Olitro 2 2 50,0 1 - 5 850
21 Otello Pierji 6 7 28,6 1 1 11 370
22 Othello Bourbon 1 3 33,3 1 - 22 410
23 Quai Bourbon 3 6 33,3 1 1 10 780
24 Que Je t'Aime 4 12 16,7 1 1 35 700
25 Quido du Goutier 4 7 14,3 1 - 8 570
26 Quirky Jet 2 6 33,3 1 1 20 700
27 Rapide du Bois 3 7 14,3 1 - 7 920
28 Rédéo Josselyn 1 1 100,0 1 - 5 400
29 Roi du Coq 2 2 100,0 1 1 10 750
30 Sanymède Tivoli 1 4 25,0 1 - 10 860
31 Soleil du Fossé 5 16 18,8 1 2 21 930
32 Thorens Védaquais 2 5 20,0 1 - 24 070
33 Tucson 8 13 38,5 1 4 15 820
34 Un Trésor 4 11 18,2 1 1 11 450
35 Univers Turgot 1 3 33,3 1 - 6 300
Source : parci.free.fr

L’effet Harley D. pour Pacha du Pont
 
Un trotteur peut changer la face du monde hippique. Un crack comme Ourasi à son époque et Bold Eagle aujourd’hui, toujours figure charismatique des courses en dépit de ses défaites hivernales, ont créé des vocations, déployé des passions, nourri des rêves. Un trotteur pour l’instant plus modeste, mais pourtant lumineux, impacte lui aussi l’avenir de son géniteur. Davidson du Pont est ce trotteur et Pacha du Pont son géniteur. Sous les couleurs historiques de la famille Rayon, ce pur produit maison explose depuis qu’il est passé dans les boxes de Jean-Michel Bazire. C’est un peu l’effet Harley pour Pacha du Pont. Les motards, adeptes des gros cubes, comprendront. C’est donc logiquement Pacha du Pont qui signe la progression la plus importante dans le top actuel des étalons français. 141e en 2017, il se positionne après deux mois et quelques jours de compétition en 2018 à la 29e place. Les autres percées sont au registre de Timoko (5e avec un nombre de représentants (64) raisonnable et inférieur à ses voisins de classement), de Singalo, transporté par le semi-classique Fado du Chêne (Prix Edouard Marcillac), et Ubriaco, soutenu par la championne Draft Life (Prix de l’Île-de-France, 2e Prix de Cornulier cette année).
 
Top-50 des étalons français en 2018 (du 01/01 au 06/03)
(selon les gains reçus en France par les trotteurs inscrits au stud-book français)





Meeting d’hiver de Vincennes : de 2,5 à 3,3 fois plus pour Ready Cash
 
En fonction du critère retenu - c’est-à-dire avec ou sans les trotteurs non inscrits au stud-book français -, Ready Cash domine de manière différente le palmarès du meeting d’hiver de Vincennes. Mais dans tous les cas, le survole. Dans le premier cas, avec les trotteurs étrangers, il affiche un total de gains cumulé par sa production de 4,30 millions d’euros et laisse son dauphin Love You (1,29 million d’euros) à nette distance. Le rapport est ici de 3,3 fois. Dans le second cas, avec les seuls trotteurs français, le rapport ?tombe? à 2,5 fois. Les cumuls sont cette fois de 3,17 millions d’euros pour Ready Cash contre 1,28 million pour Prodigious, son second dans ce tableau. Pour le reste, les percées et apparitions d’étalons comme Singalo, Pacha du Pont et Ubriaco ont déjà été commentées dans cette newsletter.
 
Top-40 des étalons français sur le meeting d’hiver (depuis le 02/11/2017 à Vincennes, au 05/03/2018)
(selon les gains reçus en France par les trotteurs inscrits au stud-book français)



On peut noter que seuls quatre étalons présents dans cette hiérarchie hivernale ne figurent pas dans le Top-50 actuel (au 6 mars 2018) : Kesaco Phédo (53e), Oiseau de Feux (56e), Tucson (62e) et Rodrigo Jet (70e).
 
Top-20 des étalons français sur le meeting d’hiver (depuis le 02/11/2017 à Vincennes, au 05/03/2018)
(selon les gains reçus en France par tous les trotteurs)


STATISTIQUES DES QUALIFICATIONS PAR ETALONS (actualisation au 7 mars)
Retrouvez l'ensemble des données chiffrées des qualifications en cliquant ici





Chargement en cours